Conseils aux Accompagnants de personne ayant eu un T. C.

 


Voir ces fiches pratiques ici :

 

Connaitre / La fatiguabilité

Savoir reconnaitre les signes de fatigue

Merci au site canadien cirris.ulaval.ca

Respect de handicapes invisibles


Merci à l'UNAFTC

Aide au course

Autre infos à suivre...


Gestion de la FATIGUE avec une personne ayant eu un TC :

Adapter les activités pour minimiser la fatigue

Simplifier les activités Au lieu de planifier une tâche trop longue ou trop exigeante
(ex. : faire un repas avec plusieurs services), planifiez plutôt une tâche plus simple, réalisable en fonction du temps
et de l’énergie dont vous disposez (ex. : faire un plat principal seulement).

Diviser les activités en étape
Pour mieux gérer son énergie lors d’une tâche plus fatigante, une bonne stratégie est de diviser la tâche en étapes.
Assurez-vous que chaque étape n’est pas épuisante en soi.
Il vous faudra faire l’expérience de ces activités afin de déterminer le niveau de fatigue ressentie après chaque étape, et donc de trouver comment diviser l’activité en étapes idéales.
L’idéal est de ne pas attendre que vous ressentiez de la fatigue avant de vous arrêter ou de changer
d’activité, mais plutôt de vous arrêter avant même de ressentir des signes de fatigue.

Vous pouvez diviser la tâche en étapes logiques ou en blocs de temps limités, ou encore combiner ces deux façons de faire. exemples :

Tâche : préparer un repas Tâche : étudier pour un examen
1. Sortir tout le matériel nécessaire (5 min)
2. Laver et préparer les légumes (10 min)
3. Faire cuire les légumes et les mettre
de côté pour plus tard (10 min)
4. Préparer la viande (5 min)
5. Faire cuire la viande (10 min)
1. Étudier 10 minutes
2. Étudier 15 minutes
3. Étudier 10 minutes
(Prévoir des pauses entre les étapes d’étude.)

Planifiez des pauses pendant la réalisation d’une activité, entre les étapes d’une activité et entre les activités ;
N’attendez pas d’être épuisé avant de prendre une pause : planifiez les pauses avant d’être épuisé ;
Identifiez des façons de vous reposer par une activité tranquille et/ou agréable : écouter de la musique, méditer / se concentrer sur sa respiration, fermer les yeux un instant tout en restant assis, faire une courte promenade, parler avec quelqu’un, etc.

ÉVALUATION D’INTERVENTION

Adapter les activités pour minimiser la fatigue Alterner les activités
Si vous faites une activité exigeante sur le plan mental ou physique, évitez de passer trop de temps consécutif sur cette tâche ;
Alternez plutôt l’activité exigeante avec une activité moins exigeante, plus agréable, ou qui change le rythme ou vous change les idées;

exemples d’alternance d’activités :
activité exigeante sur le plan mental (travail sur les papiers).
ACTIVITÉ EXIGEANTE ACTIVITÉS MOINS EXIGEANTES/PLUS AGRÉABLES
15 minutes : travail sur mes papiers
5 minutes : plier le linge
15 minutes : travail sur mes papiers
5 minutes : ranger la cuisine
10 minutes : travail sur mes papiers
PAUSE, 15 minutes : faire une promenade

Exemple : activité exigeante sur le plan physique (faire le ménage de la maison)
ACTIVITÉ EXIGEANTE ACTIVITÉS MOINS EXIGEANTES/ PLUS AGRÉABLES
10 minutes : ménage
5 minutes : lire mon courrier
10 minutes : ménage
5 minutes : lire mes courriels
10 minutes : ménage
PAUSE, 10 minutes : écouter de la musique

Diviser les activités en étapes diviser une activité ou une tâche en étapes logiques ou en blocs de temps. Au besoin, planifiez des pauses entre les étapes.


Alterner une activité exigeante sur le plan mental ou physique avec une activité moins exigeante, plus agréable ou qui change le rythme
(ex. : si vous faites une tâche exigeante mentalement, alternez avec une tâche physique, et vice-versa).
ACTIVITÉ EXIGEANTE ACTIVITÉS MOINS EXIGEANTES / PLUS AGRÉABLES.

 

retour au Ausud ou le site d'un T.C.

.